Jean Mouric

professeur de mathématiques à Rennes

vous propose quelques utilitaires pour Caml sous Mac OS X, Windows ou Java


Dernières mises à jour:

20/09/2017: WinCaml pour Linux x86_64
Correction du script wincamlinit.

17/09/2017: WinCaml 6.0
- Ajout au menu Caml d’un sous-menu Nouvelle distribution... permettant de choisir la fois suivante une nouvelle distribution Caml Light ou OCaml.
- Ajout au sous-menu Réglages par défaut du menu Aide de dialogues d’annulation des choix courants pour les distributions Caml Light et OCaml.
Il n'est ainsi plus nécessaire de mettre à l’écart les distributions allégées Caml Light ou OCaml jointes à WinCaml pour utiliser une nouvelle distribution.
Toute nouvelle distribution Caml Light doit contenir un toplevel nommé caml_all (caml_all.exe pour Windows) dans son répertoire lib/caml-light.
Et les nouvelles distributions doivent bien-sûr être correctement structurées.
Si la distribution Caml Light utilisée n’a pas été obtenue à l’aide du patch caml-light, éviter de fermer les fenêtres graphiques à l’aide de leur case de fermeture,
sinon crash de caml voire de WinCaml; les fermer en utilisant close_graph(). Ce problème ne devrait pas se poser avec OCaml car WinCaml est pouvu dans
son dossier WinCaml6 d’une bibliothèque graphique pour OCaml (dllgraphics.dll pour Windows, dllgraphics.so pour Mac et Linux). Si cette dernière semble
ne pas convenir à la distribution OCaml en cours il faudra la supprimer... on peut toujours fermer les fenêtres graphiques OCaml avec close_graph(). On pourra
aussi essayer de générer une bibliothèque graphique OCaml adaptée à WinCaml et à la distribution OCaml courante à l’aide du Patch graphique OCaml.
Nouvelles Archives:
- les 6 binaires natifs de WinCaml 6
- le dossier de WinCaml 6
- les binaires de WinCaml 6 via Qt et wxWidgets (WinCaml pour Windows x64, WinCaml pour Linux x86_64).
(avec suppression de WinCaml pour tp-algo devenu inutile: utiliser WinCaml pour Linux x86_64).
- le code source C++ de WinCaml 6

07/09/2017: Patch caml-light
Possibilité d’utiliser MSYS2 / Mingw-w64 en place de MSYS / Mingw.
Faire l’installation standard de MSYS2, puis installer les outils de développement C par la ligne de commande: pacman -S mingw-w64-x86_64-gcc base-devel
puis placer la ligne de commande sur le répertoire de Patch caml-light et entrer: ./build (avec le point). (lignes de commande MSYS2).

04/09/2017: Code source C++ de WinCaml 5 (5.9) (source seulement: pas de nouveaux binaires WinCaml pour l’instant)
Ajout d’un sous-menu Nouvelle distribution... au menu Caml: ce menu permet de choisir une distribution OCaml ou Caml Light correctement structurée (cette dernière devant contenir
dans son sous-répertoire lib/caml-light un toplevel nommé caml_all (caml_all.exe sous Windows) supportant libgraph, libnum et libstr (et libunix sous Mac OS et Linux).

28/08/2017: Patch OCaml
Mise à jour pour OCaml 4.05.0 (utiliser ocaml-4.05.0.tar.gz, éventuellement avec ocamlbuild-0.11.0.tar.gz et camlp4-4.05-1.tar.gz).

26/08/2017: Code source C++ de WinCaml 5 (5.9) (source seulement: pas de nouveaux binaires WinCaml pour l’instant)
- Possibilité de choisir la distribution Caml Light en déplaçant ou renommant ou supprimant le sous-dossier caml-light du dossier WinCaml5 (comme c’était déjà le cas pour OCaml en déplaçant
ou renommant ou supprimant le sous-dossier ocaml). Cette distribution est supposée contenir dans son répertoire lib/caml-light un toplevel nommé caml_all supportant libgraph, libnum et libstr.
- Ajout de quelques exemples d’utilisation de camllex, camlyacc, camllibr, camlmktop supposant l’utilisation d’une distribution Caml Light complète telle que fournie par le patch caml-light
(le sous-dossier caml-light ne contient en fait qu’une distribution réduite Caml Light, un peu passe-partout, privée en particulier de camlrun, camllex, camlyacc, camllibr, camlmktop).
Voir ces nouveaux exemples au premier niveau du sous-dossier exemples/Caml Light et dans le sous-dossier exemples/Caml Light/inria/calculette.

24/08/2017: MacCaml (5.2 et variante Swift) et patch caml-light
- Patch caml-light:
-- Transformation des \ en / en sortie de sys__command_line et sys__getenv() sous Windows (sinon problème avec filename__dirname() et filename__basename()).
-- Réintroduction de la séquence normale de démarrage de camlrun, après quelques modifications essentiellement destinées à la prise en compte d’espaces dans les chemins
(concerne les fichiers main.c et sys.c de cl75/scr/runtime, le fichier cl75/config/autoconf et les fichiers de cl75/src/launch).
-- En conséquence, abandon des scripts camllex et camllibr introduits pour Linux, Mac OS et Cygwin le 13/08/2017 et retour aux binaires camllex et camllibr.
-- Ajout sous Windows de l’extension .exe à camllex et camllibr.
- Mac Caml:
Modification de la distribution Caml Light intégrée avec abandon des scripts camllex et camllibr introduits le 13/08/2017 et retour aux binaires camllex et camllibr.

13/08/2017: MacCaml (5.2 et variante Swift) et patch caml-light
- MacCaml:
-- Réorganisation du paquet MacCaml.app avec distribution Caml Light intégrée plus complète permettant notamment l’utilisation des commandes camlc, camllex, camllibr, camlmktop.
-- Possibilité d’utiliser une autre distribution Caml Light par simple modification de la valeur de la variable CAMLLIGHTDIR du script MacCaml.app/Contents/Resources/camltoplevel.
-- Ajout dans exemples/Caml Light des fichiers camllight.ml, camlmktop.ml et du dossier inria/calculette.
(Mais MacCaml n’a pas été recompilé)
- Patch caml-light:
-- Renforcement dans le script build du recours éventuel à la commande sudo.
-- MacOS, Linux et Cygwin: installation de camllex et camllibr sous les noms camllex1 et camllibr1 et utilisation de scripts camllex et camllibr plus faciles à exploiter par le toplevel.

07/08/2017: Patch caml-light
Ce nouveau patch permet, à partir de cl75unix.tar.gz, d’installer directement une distribution caml-light complète dans n'importe quel répertoire autorisé dont le chemin,
hormis les séparateurs, ne comporte que des caractères ascii ou des chiffres décimaux ou des espaces et ajoute dans le sous répertoire lib/caml-light un toplevel nommé
caml_all (caml_all.exe pour Windows, avec en plus caml_all_mac pour Mac OS) supportant libunix (sauf Windows natif), libgraph, libnum et libstr adapté à
MacCaml et WinCaml.

20/07/2017: MacCaml (4.7.2, 5.2 et variante Swift)
Révision du script MacCaml.app/Contents/Resources/camltoplevel.
Modifier éventuellement au début de ce script la ligne OCAMLDIR=/usr/local indiquant l’emplacement d’OCaml.

10/07/2017: Patch OCaml
Quelques corrections relatives au chemin de l’installation avec prise en compte de mesures de sécurité propres aux derniers Mac OS (El Capitan, Sierra...).

07/07/2017: Patch OCaml
Révision des choix proposés par patch_oc avec suppression de l’option à risque de remplacement d’OCaml. patch_oc ne devrait ainsi plus permettre de faire des bêtises.

02/07/2017: Patch OCaml
Utilisation de l’option -no-cfi du script configure d’OCaml pour l’installation complète d’OCaml sous MacOS 10.6.8 (dernier Snow Leopard): utiliser les outils d’Xcode 3.2.6
(ou Xcode 4.2). patch_oc devrait maintenant pouvoir installer complètement OCaml 4.04.2 sous chacune des dernières versions intel de Mac OS (de Leopard 10.5.8 à Sierra 10.12.5).

28/06/2017: Patch OCaml
Choix entre installation bytecode (make world install) et installation complète, avec pour OCaml 4.02 et suivants quelques restrictions:
- l’installation bytecode est la seule proposée sur les anciens Mac PowerPC (erreur d’assembleur ou problème de configuration sinon)
- l’installation complète est la seule proposée pour Cygwin64 en cas d’installation simultanée de camlp4: ne concerne pas les installations Windows native Microsoft et MinGW
(l’installation de camlp4 pour Cygwin64 échoue si on se limite à l’installation bytecode d’OCaml : problème mémoire avec la fonction fork() de Cygwin64).

23/06/2017: Patch OCaml
Résolution du problème suivant: les variables d’environnement CAMLLIB et OCAMLLIB, parfois introduites par une installation antérieure de Caml Light ou OCaml,
pouvaient empêcher l’installation par patch_oc d’ocamlbuild et camlp4 sous Windows.

17/06/2017: Patch OCaml
Anticipation de problèmes contextuels sous divers Linux (Debian, Ubuntu, Mint, CentOS, Fedora, Mageia, Opensuse, Slackware...).

11/06/2017: Note concernant les Binaires WinCaml pour Linux x86_64 compilés pour Debian Gnu/Linux:
Ces binaires fonctionnent aussi avec les versions récentes d’Ubuntu, et avec d’autres Linux (Fedora, Mageia, Suse...) après avoir installé pour ces derniers le paquet libpng12
(éventuellement lib64png12). Le lancement de WinCaml par ligne de commande permet d’observer l’absence éventuelle de libpng12.

25/05/2017: Patch OCaml
Résolution du problème d’erreur de segmentation d’ocamlbuild mentionné ci-dessous (17/05/2017 et 29/04/2017) par simple mise-à-jour dans ce cas vers ocaml-4.04.1 de
ocaml-4.04.0/otherlibs/win32unix. L'installation avec ocaml-4.04.0 de camlp4 à l’aide de ocamlbuild devrait ainsi réussir dans tous les cas.

17/05/2017: Patch OCaml
Rétablissement de l'installation de ocamlbuild et camlp4 dans le cas des installations windows natives (Microsoft et MinGW) d’OCaml à partir de ocaml-4.04.1.tar.gz
(le problème signalé le 07/05/2017 était dû au caractère non exécutable du programme flexlink.exe nouvellement installé).
patch_oc n’a ainsi en principe plus aucun problème avec l’archive ocaml-4.04.1.tar.gz qu’on devrait donc préférer à ocaml-4.04.0.tar.gz d’autant plus que patch_oc produit
avec cette dernière et les compilateurs 64 bits Microsoft un ocamlbuild qui ne fonctionne pas : erreur de segmentation (cf. la note du 29/04/2017 ci-dessous).

07/05/2017: Patch OCaml
- correction d’une erreur majeure introduite le 24/04/2017 (l’installation n’était plus faite, hormis windows, sans espace dans les chemins!)
- correction de patch_oc en rapport avec les modifications du Makefile.nt principal dans ocaml-4.04.1.tar.gz (concerne les installations windows natives: installation de flexdll)
- désactivation de l’installation de ocamlbuild et camlp4 dans le cas des installations windows natives (Microsoft et MinGW) d’OCaml à partir de ocaml-4.04.1.tar.gz
puisqu’actuellement cette installation par patch_oc échoue (ocamlopt.opt, fichiers temporaires, assembleur, flexlink...).

01/05/2017: Patch OCaml
Nouveau patch_oc permettant l'installation de camlp4 dans tous les cas: dans les cas d'échec signalés dans la note du 29/04/2017, il évite l’utilisation d’ocamlbuild
à l’aide d’un script bash reproduisant ce que ocamlbuild est censé faire (ocamlbuild s’installe sans problème apparent mais ne paraît pas fonctionner correctement).
Les avertissements émis sont les mêmes que ceux observés dans une installation réussie par ocamlbuild.

29/04/2017: Note concernant Patch OCaml
L'installation par patch_oc de camlp4-4.04-1.tar.gz avec ocaml-4.04.0.tar.gz et ocamlbuild-0.11.0.tar.gz échoue avec les compilateurs Microsoft 64 bits de 2012, 2013 et 2015...
Mais avec les compilateurs 64 bits Microsoft de 2008 et 2010 ça marche,
ainsi qu’avec les compilateurs 32 bits Microsoft (2008, 2010, 2012, 2013 et 2015) et les compilateurs 32 ou 64 bits Mingw ou Cygwin fournis par Cygwin.
Les versions 4.02 et 4.03 ne présentent apparemment pas ce problème.

24/04/2017: Patch OCaml
Corrections mineures concernant les dialogues.

23/04/2017: Patch OCaml
Apporte quelques corrections et propose en option l’installation de
- ocamlbuild (pour les versions 4.03.0 et 4.04.0 d’OCaml)
- camlp4 (pour les versions d'OCaml postérieures à la 4.01.0)
(Noter que camlp4 est intégré à la distribution source OCaml jusqu’à la version 4.01.0 comprise et ocamlbuild jusqu’aux versions 4.02 comprises
et que l’installation de camlp4 utilise ocamlbuild).

27/03/2017: Code source C++ de WinCaml 5 (5.9)
Correction d’une erreur empêchant le démarrage de Caml Light sous Cygwin en cas d’espaces dans le chemin d’installation de WinCaml.
Remarque à part: on pourra observer quelques échecs des fonctions sys__system_command de Caml Light et Sys.command d’OCaml. Ils paraissent dus à des conflits
temporaires d’allocation mémoire... (fonction system(), échec de fork() de Cygwin ?).

26/03/2017: Patch caml-light, Patch OCaml et Code source C++ de WinCaml 5 (5.9)
Mise à jour ne concernant, comme les deux précédentes, que Cygwin
- Remplacement de l’utilisation de scripts bash pour lancer Caml Light et OCaml par la commande bash -c.
- Récupération des messages de Caml Light en français.

21/03/2017: Patch caml-light et Code source C++ de WinCaml 5 (5.9)
- Les toplevels Caml Light pour Cygwin, tout comme les toplevels OCaml, ne fonctionnent bien qu'en présence de Cygwin. Ce nouveau WinCaml en tient compte de la même façon
que pour OCaml. Il modifie aussi la gestion des scripts bash lançant Caml pour mieux prendre en compte les changements éventuels de distribution Caml.
- Le nouveau patch caml-light construit des toplevels Cygwin (camltoplevel32cygwin.exe ou camltoplevel64cygwin.exe selon qu’on utilise Cygwin ou Cygwin64) adaptés à WinCaml
(même méthode que pour OCaml: adjonction d’un thread).
- WinCaml et Cygwin ou Cygwin64 doivent être sur le même lecteur: plus précisément, si F est la lettre de lecteur, le répertoire de Cygwin (resp. Cygwin64) doit être F:\cygwin
(resp. F:\cygwin64); l'emplacement du répertoire de WinCaml sur ce lecteur est moins important.
- Les toplevels Caml Light Cygwin doivent être obtenus à partir du patch caml-light et placés directement dans le répertoire WinCaml5\caml-light\bin :
WinCaml cherche les toplevels dans l’ordre camltoplevel64cygwin.exe, camltoplevel64.exe, camltoplevel32cygwin.exe, camltoplevel32.exe dans ce répertoire.
Installer Cygwin (resp. Cygwin64) ainsi que les paquets make, patch et gcc-core à l’aide de l'installateur setup-x86.exe (resp. setup-x86_64.exe) de Cygwin.
- Les Toplevels Caml-Light Cygwin sous forme binaire, généralement inadaptés à l'installation courante de Cygwin, ont été retirés de cette page.

14/03/2017: Patch OCaml (patch_oc) et Code source C++ de WinCaml 5 (5.9)
- Correction dans patch_oc d’un problème de format de chemins pouvant empêcher l'exécution du script configure de Cygwin.
- Les autres modifications apportées sont censées résoudre le problème suivant:
Sous Windows WinCaml ne gère pas bien les toplevels OCaml Cygwin, la raison essentielle étant que WinCaml n’est pas une application Cygwin.
Notamment Sys.command ne fonctionne pas et le signal d'interruption se confond avec le signal d’arrêt.
La solution proposée ici consiste à modifier légèrement WinCaml et les binaires OCaml obtenus à l’aide de patch_oc:
-- WinCaml appelle maintenant OCaml par l’intermédiaire de l’application bash.exe de Cygwin, ce qui permet le fonctionnement de Sys.command
(mais alors bash intercepte les deux types de signaux et paraît les confondre...)
-- patch_oc ajoute à OCaml un thread, activé seulement quand OCaml est lancé par WinCaml, par lequel OCaml rećoit les signaux d’interruption et d’arrêt envoyés par WinCaml.
Le dialogue se fait par l’intermédiaire de fichiers temporaires ayant pour nom le pid Windows décimal d'OCaml. (Dans patch_oc répondre o pour oui à la question: Pour WinCaml ?)
Tout ceci ne peut bien fonctionner que si la distribution Cygwin ayant servi à patch_oc pour compiler OCaml et la distribution OCaml obtenue sont présentes sur un seul et même
volume associé à une lettre de lecteur (de préférence la même lettre qu’au moment de la compilation). La présence de Cygwin est donc nécessaire et cygwin1.dll n’est donc plus jointe
à OCaml par patch_oc. D’ailleurs les fichiers temporaires précédemment mentionnés sont pour l’instant créés dans le répertoire de Cygwin.
L'emplacement de WinCaml paraît moins important.

21/02/2017: Patch OCaml, Patch graphique OCaml, Code source C++ de WinCaml 5 (5.9) et binaires pour Windows
- remplacement du patch OCaml du 17/01/2017 avec retour au format d’origine (lib/ocaml) des distributions binaires OCaml Cygwin
- remplacement du patch graphique OCaml du 24/12/2016 prenant en compte les distributions binaires OCaml Cygwin et les compilateurs MinGW distribués par Cygwin
- adaptation de WinCaml aux distributions binaires OCaml Cygwin:
celles qui sont installées par le patch OCaml comportent la bibliothèque graphique, les autres peuvent être complétées par le patch graphique OCaml
(la bibliothèque graphique est dans ce dernier cas placée dans lib/ocaml/WinCaml sans rien changer d’autre).
Les distributions binaires OCaml Cygwin mentionnées ici sont celles qui utilisent la librairie cygwin1.dll (unix sous Windows).

07/02/2017: Code source C++ de WinCaml 5 (5.9) et binaires pour Windows
- Correction d’erreurs de chemins dans les fichiers "Paths.cpp" concernant Windows et OCaml (erreurs parfois responsables de messages “Caml a quitté!”).
- Suppression du Menu "Caml -> Envoyer la sélection" (comme pour MacCaml) : toute sélection étendue incluse dans le tampon d'entrée est envoyée directement à Caml.

06/02/2017: Patch OCaml (remplace celui du 17/01/2017)
Ce patch remplace le précédent en lui ajoutant la possibilité dans le cas de Windows d’utiliser les compilateurs Cygwin récents (liaison à Cygwin1.dll).
Les versions d’OCaml utilisables avec les compilateurs Cygwin vont de la 3.11.0 à la 4.04.0 en 32 bits, mais seulement de la 4.02.2 à la 4.04.0 en 64 bits.
Tout fonctionne à partir d’une commande unique: build pour MacOS et Linux, build.bat pour Windows (voir le fichier ALIRE.txt dans l'archive patch_oc.zip).
La commande build est directement utilisable avec tpalgo de l’ENS LYON car les outils de développements adéquats sont déjà installés.

17/01/2017: Patch OCaml (remplace celui du 09/01/2017)
Permet d’utiliser les compilateurs récents MinGW au lieu des compilateurs Microsoft pour la version 4.00.0 et les suivantes d’OCaml
(compilateurs i686-w64-mingw32-gcc et x86_64-w64-mingw32-gcc obtenus en installant le paquet mingw64-i686-gcc-core de Cygwin)

09/01/2017: Patch OCaml (remplace celui du 02/01/2017)
Comparé au Patch graphique OCaml, ce patch installe ocaml en même temps qu’il fournit les bibliothèques graphiques adaptées à MacCaml et WinCaml:
Ce patch est censé fonctionner à partir de toute archive ocaml-x.yy.z.tar.gz, où x.yy.z va de 3.11.0 à 4.04.0 inclus, en 32 ou 64 bits (cibles world, opt et opt.opt)
- avec Windows XP sp3 ou Windows 10 à l’aide des outils libres de développement Microsoft
- avec Mac OS X (Intel ou Power PC G4)
- avec Linux (Debian Gnu/Linux 8.6)
Le chemin de l’installation peut comporter des espaces (cf. le fichier ALIRE.txt).

02/01/2017: Patch OCaml
Comparé au Patch graphique OCaml, ce patch installe ocaml en même temps qu’il fournit les bibliothèques graphiques adaptées à MacCaml et WinCaml:
- de la version 3.11.0 à la version 4.04.0 pour Windows XP sp3 ou Windows 10 à l’aide des outils libres de développement Microsoft
- de la version 3.11.0 à la version 4.04.0 pour Mac (Intel ou Power PC)
- de la version 3.12.1 à la version 4.04.0 pour Linux (Debian Gnu/Linux), les versions 3.11.x ne fonctionnant qu'en bytecode (make world).
Le chemin de l’installation peut comporter des espaces (cf. le fichier ALIRE.txt).

suite de l’historique

  • Patches de Caml-Light et OCaml utilisés par MacCaml, WinCaml/WindCaml/WindSCaml, JavaCaml et LinCaml:

    patch caml-light (pour compiler Caml-Light sous OS X, Windows et divers Linux)
    ancien patch caml-light
    Patch graphique OCaml (modifie les bibliothèques graphiques X11 et Windows d’OCaml et fournit la bibliothèque graphique Cocoa)
    Patch OCaml (modifie les bibliothèques graphiques X11 et Windows d’OCaml, fournit la bibliothèque graphique Cocoa et installe OCaml)
    L'archive cl75unix.tar.gz et les archives ocaml-x.yy.z.tar.gz sont présentes ici : archives caml-light et ocaml



  • MacCaml, pour l’utilisation interactive de Caml-Light et OCaml sous Mac OS X:

    Télécharger la version 5.2 de MacCaml (5,8 Mo)
    pour Lion, Mountain Lion, Mavericks, Yosemite, El Capitan ou Mac OS Sierra sur architecture x86_64
    ou sa variante pour Mavericks 10.9.5, Yosemite, El Capitan ou Sierra (9 Mo) fondée sur le langage Swift
    (Pour utiliser OCaml, installer OCaml 4.0x.y à partir de la distribution en code source: ocaml)
    (supprimer éventuellement l’option -fno-defer-pop dans le script configure avant d’exécuter ce script)

    En cas d’utilisation de XQuartz et d’absence de /usr/X11, créer un lien symbolique /usr/X11
    vers le répertoire /opt/X11 (ligne de commande: sudo ln -s /opt/X11 /usr/X11)
    pour que la bibliothèque graphique OCaml X11 intégrée à MacCaml fonctionne.
    Supprimer cette dernière (dllgraphics.so) sans créer le lien symbolique si OCaml a été installé à partir du patch ocaml

    Télécharger la version 4.7.2 de MacCaml (5,8 Mo)
    pour Tiger (10.4.11 ppc 32 bits), Leopard (10.5.8 intel 32 bits), Snow Leopard (10.6.8 intel 64 bits)... et Mac OS Sierra
    MacCaml 4.7.2 fonctionne avec ocaml 3.11.0, 3.11.1, 3.11.2, 3.12.0, 3.12.1 ou 4.0x.y:
    (installer de préférence OCaml à partir de la distribution en code source: ocaml)

    MacCaml contient des fichiers binaires obtenus à partir des distributions Caml-Light et OCaml pour unix disponibles ici:

    Distributions Caml-Light et OCaml


  • WinCaml pour l’utilisation interactive de Caml-Light et OCaml sous Windows 2000 Pro, XP, Windows 7 ou 8 ou 10:

       Pour installer WinCaml 6 (6.0):
          1. Télécharger et dézipper celle des trois archives suivantes qui paraît le mieux convenir (x86 = 32 bits, x64 = 64 bits)

    Télécharger  WinCaml 6 (win2000)                 WinCaml 6 (x86)                 WinCaml 6 (x64)                

               (ou au choix celle des trois suivantes respectivement équivalentes aux trois précédentes)

    Télécharger  WinCaml 6 (mingw win2000)     WinCaml 6 (mingw x86)     WinCaml 6 (mingw x64)    

               Elle contient l’exécutable WinCaml.exe
          2. Télécharger et dézipper l’archive suivante contenant le dossier WinCaml6

    Télécharger le dossier de WinCaml 6 (7,2 Mo)

          3. Placer ce dossier WinCaml6 où bon vous semble   (ne pas utiliser le dossier WinCaml d’une installation antérieure à sa place)
          4. Placer l’exécutable WinCaml.exe dans ce dossier WinCaml6 au premier niveau

       Les versions 5.8 et 5.9 sont encore disponibles.

    WinCaml inclut des fichiers binaires obtenus à partir des distributions source de Caml-Light et OCaml.
    Le graphisme est emprunté à la distribution OCaml pour Windows.
    La distribution Caml-Light n’est pas nécessaire.
    La distribution OCaml ne devrait pas être nécessaire sur une machine équipée d’un processeur x64 ou amd64.
    Les distributions Caml Light et OCaml sont téléchargeables ici:
    Distributions Caml-Light et OCaml.
    WinCaml dispose à peu près des mêmes fonctions que MacCaml.

    La boucle interactive OCaml 64 bits intégrée peut nécessiter (en cas d’absence de MSVCR100.dll) l’installation du paquet
    Microsoft Visual C++ 2010 redistributable (x64)

    WinOcaml et l’ancien WinCaml sont toujours disponibles: WinOCaml , Ancien WinCaml,
    ainsi que WinCaml 4.5

  • WinCaml pour Windows 64 et pour Debian Gnu Linux 64 (Wheezy ou Jessie) via wxWidgets ou Qt:

        WinCaml 6.0:

    WinCaml pour Windows x64   ,    WinCaml pour Linux x86_64


    La présence à part des bibliothèques wxWidgets et Qt n’est en principe pas nécessaire (lien statique).

    Mise en œuvre de WinCaml avec tp-algo

    Aperçus de WinCaml pour Linux via wxWidgets sous tp-algo de l’E.N.S. Lyon (cliquer sur la miniature):



    Pour Linux il faudra peut-être rendre exécutables les binaires wincamlinit, WinCamlqt, WinCamlwx et lintoplevel64
    Les binaires WinCamlqt et WinCamlwx peuvent fonctionner avec d’autres distributions Gnu/Linux amd64, éventuellement après avoir installé la Libpng12

    Pour Windows installer, en cas d’absence de MSVCR110.dll ou de MSVCP110.dll, le paquet Microsoft Visual C++ 2012 redistributable (x64)

  • Code source C++ complet de WinCaml 6, (Windows, Mac OS X et Linux):

    Cette archive contient aussi les éléments constitutifs du dossier de WinCaml 6 pour les trois systèmes
    et des scripts de construction à adapter éventuellement à la ligne de commande de l’environnement de programmation

    Code source C++ de WinCaml 6 (8,2 Mo)

    Important: Les toplevels caml-light proposés, notamment lintoplevel32 et lintoplevel64 pour Linux, peuvent ne pas convenir.
    Dans ce cas les remplacer en utilisant le patch caml-light

    Pour OS X, en cas d’utilisation de XQuartz et d’absence de /usr/X11, créer un lien symbolique /usr/X11
    vers le répertoire /opt/X11 (ligne de commande: sudo ln -s /opt/X11 /usr/X11)
    pour que la bibliothèque graphique OCaml X11 intégrée à WinCaml fonctionne.
    Supprimer cette dernière (dllgraphics.so) sans créer le lien symbolique si OCaml a été installé à partir du patch ocaml


  • JavaCaml, pour l’utilisation interactive de Caml-Light et OCaml sous Linux, Mac OS X, ou Windows:

    Télécharger JavaCaml v4.9 (7,9 Mo)
    JavaCaml inclut des fichiers binaires obtenus à partir de la distribution source de Caml-Light pour unix:
    cette dernière (archive cl75.unix.tar.gz), non indispensable, est disponible ici:
    Distributions Caml-Light et OCaml

    Pour l’installation d’OCaml, voir le fichier A lire joint à JavaCaml
    Sous Mac OS X JavaCaml utilise le serveur graphique Apple X11
    Sous Windows, la boucle interactive OCaml 64 bits intégrée peut nécessiter (en cas d’absence de MSVCR100.dll) l’installation du paquet
    Microsoft Visual C++ 2010 redistributable (x64)
    JavaCaml fonctionne avec la machine virtuelle (jre) d’Oracle en version 5 ou 6

    Important: Les toplevels caml-light proposés, notamment lintoplevel32 et lintoplevel64 pour Linux, peuvent ne pas convenir.
    Dans ce cas les remplacer en utilisant le patch caml-light

    La version 3.4 de JavaCaml est encore disponible: JavaCaml v3.4

    Code source de JavaCaml


  • MacCaml est une application Cocoa. WinCaml est dans les versions inférieures à 5 une application MFC (Microsoft Foundation Classes) et dans la version 5 une application Win32/Win64, ou une application Qt ou wxWidgets; assez proche de MacCaml, WinCaml fonctionne sous Windows 2000 professionnel, Windows XP et Windows 7 ou 8 et dans ses versions Qt et wxWidgets sous OS X et Linux. JavaCaml est une application Java Swing apparentée aux précédentes fonctionnant sous Mac OS X, Windows et Linux équipés de la machine virtuelle Java d’Oracle (jre: Java Runtime Environment).



  • Capture d’écran de WinCaml 5.7 sous Debian Wheezy Live (tp-algo E.N.S. Lyon) dans une machine virtuelle Parallels 4 Go sous OS X Yosemite: MacBook Pro Retina 15 pouces 16 Go 1920 x 1200 (cliquer dessus pour obtenir une image plus précise):



  • Capture d’écran de WinCaml 5.7 sous Debian Wheezy Live (tp-algo E.N.S. Lyon) sur PC portable ASUS intel core 2 duo 4 Go 1366 x 768 (cliquer dessus pour obtenir une image plus précise):



  • Captures d’écran de MacCaml 4.4 (cliquer dessus pour obtenir une image plus précise):



  • Capture d’écran de WinCaml 4.3 sous Windows XP (cliquer dessus pour obtenir une image plus précise):



  • Capture d’écran de JavaCaml sous Debian Gnu/Linux avec environnement graphique Gnome (cliquer dessus pour obtenir une image plus précise):



  • Dossier Caml sur les automates finis et langages rationnels:

    Télécharger l’archive AFetLR.zip (215 Ko)